Rockefeler , Davos , le FMI et la Banque mondiale , le CFR ,Rothchild , sont les responsables du C virus. La plus grande escoquerie de ma vie 

https://www.youtube.com/watch?v=Cgp6KFe0dts&feature=emb_logo

Monsieur, Madame , 

Voici les preuves . Ce scénario du C virus est en préparation et à l’ étude depuis de nombreuses années . Voir le rapport  Rockefeler  de 2010.

Elle n’est pas contestable, puisque les informations proviennent des registres officiels des brevets aux Pays-Bas et aux États-Unis. Et nous avons toute la documentation 

GRANDES MISES À JOUR : 3ème dépôt trouvé avec PRE-PLANNING EVIDENTABLE ! 

Comme nous l’avons montré dans les expositions précédentes, toute la Covidiocratie est une mascarade et une simulation préparée depuis longtemps par la Banque mondiale / le FMI / les Rothschild et leurs lemmings, avec le partenariat de Rockefeller. 

Nos dernières découvertes viennent compléter ces précédentes révélations. 

premier enregistrement : pays-bas, 2015 

Source : Site web du gouvernement néerlandais sur le registre des brevets 

 Info (copie textuelle) : 

Une méthode est prévue pour l’acquisition et la transmission de données biométriques (par exemple, les signes vitaux) d’un utilisateur, où les données sont analysées pour déterminer si l’utilisateur souffre d’une infection virale, telle que COVID-19. La méthode comprend l’utilisation d’un oxymètre de pouls pour acquérir au moins le pouls et le pourcentage de saturation en oxygène du sang, qui est transmis sans fil à un smartphone. Pour garantir l’exactitude des données, un accéléromètre est utilisé dans le smartphone pour mesurer les mouvements du smartphone et/ou de l’utilisateur. Une fois les données exactes acquises, elles sont téléchargées vers le nuage (ou hôte), où elles sont utilisées (seules ou avec d’autres signes vitaux) pour déterminer si l’utilisateur souffre (ou est susceptible de souffrir) d’une infection virale, telle que COVID-19. En fonction des besoins spécifiques, les données, les modifications qui y sont apportées et/ou la détermination peuvent être utilisées pour alerter le personnel médical et prendre les mesures correspondantes. 

deuxième enregistrement : us, 2015 

Informations détaillées ci-dessous. 

TÉLÉCHARGEMENT DE GOOGLE PATENTS (PDF) 

UN DÉTAIL CLÉ M’A FRAPPÉ SUR CES ENREGISTREMENTS : 

Ils ont tous deux été déposés et mis à jour il y a des années, mais il était prévu qu’ils soient rendus publics en septembre 2020. 

C’est une preuve suffisante qu’ils savaient en 2015 ce qui allait se passer en septembre 2020 ! 

TROISIÈME ENREGISTREMENT : NOUS, 2017 (ACTUALISATION À PARTIR DE 2015) 

Source  

Avant de présenter les détails techniques du brevet, considérons un instant le Facebook de l’inventeur : 

Vous avez remarqué quelque chose ? 

Info Brevet (copie intégrale) : 

Titre : Système et méthode d’utilisation, de biométrie et d’affichage des données biométriques Demande de brevet américain 20170229149 Kind Code : A1 

Résumé : Une méthode est fournie pour le traitement et l’affichage des données biométriques d’un utilisateur, soit seules, soit en combinaison (en synchronisation) avec d’autres données, telles que les données vidéo de l’utilisateur pendant une période où les données biométriques ont été acquises. La méthode comprend le stockage des données biométriques de manière à ce qu’elles soient liées à un identifiant et à au moins un horodatag² (par exemple, une heure de début, une fréquence d’échantillonnage, etc.), et le stockage des données vidéo de manière à ce qu’elles soient liées à l’identifiant et à au moins un horodatage (par exemple, une heure de début). En stockant les données de cette manière, les données biométriques peuvent être affichées (soit en temps réel, soit en différé) en synchronisation avec les données vidéo, et les données biométriques peuvent être recherchées pour identifier au moins un événement biométrique. La vidéo correspondant à l’événement biométrique peut alors être affichée, seule ou avec au moins un élément biométrique de l’utilisateur pendant l’événement biométrique. 

Réclamations : Ce qui est revendiqué est : 

1. Procédé pour identifier une vidéo correspondant à un événement biométrique d’un utilisateur, ladite vidéo étant affichée avec au moins un élément biométrique dudit utilisateur pendant ledit événement biométrique, comprenant : la réception d’une demande de démarrage d’une session ; l’utilisation d’au moins un programme s’exécutant sur un dispositif mobile pour attribuer un numéro de session et une heure de démarrage à ladite session ; la réception de données vidéo provenant d’une caméra, lesdites données vidéo comprenant la vidéo d’au moins l’un dudit utilisateur et de l’environnement dudit utilisateur pendant une période de temps, ladite période de temps commençant à ladite heure de démarrage ; la réception de données biométriques provenant d’un capteur, lesdites données biométriques comprenant une pluralité de valeurs sur un élément biométrique dudit utilisateur pendant ladite période de temps ; l’utilisation dudit au moins un programme pour lier au moins ledit numéro de session et ledit temps de démarrage auxdites données vidéo ; l’utilisation dudit au moins un programme pour lier au moins ledit numéro de session, ledit temps de démarrage et un taux d’échantillonnage auxdites données biométriques, au moins ledit numéro de session étant utilisé pour lier lesdites données biométriques auxdites données vidéo, et au moins ledit taux d’échantillonnage et ledit temps de démarrage étant utilisés pour lier 

et ledit temps de départ étant utilisé pour lier des valeurs individuelles de ladite pluralité de valeurs à des temps individuels dans ladite période de temps ; la réception dudit événement biométrique, ledit événement biométrique comprenant une valeur ou une plage de ladite biométrie ; l’utilisation dudit au moins un programme pour identifier une première valeur de ladite pluralité de valeurs correspondant audit événement biométrique ; l’utilisation dudit au moins un programme et au moins dudit temps de départ, dudit taux d’échantillonnage et de ladite période de temps pour identifier un premier temps dans ladite période de temps correspondant à ladite première valeur de ladite pluralité de valeurs ; et afficher sur ledit dispositif mobile au moins lesdites données vidéo pendant ledit premier temps avec ladite première valeur de ladite pluralité de valeurs, dans lequel ledit premier temps est utilisé pour montrer ladite première valeur de ladite pluralité de valeurs en synchronisation avec une partie desdites données vidéo qui montre au moins l’un dudit utilisateur et de l’environnement dudit utilisateur pendant ledit événement biométrique. 

Description : 

RÉFÉRENCE CROISÉE À L’APPLICATION CORRESPONDANTE 

Cette demande est la suite de la ser. n° 15/293,211, déposée le 13 octobre 2016, qui clai 

Description : 

RÉFÉRENCE CROISÉE À LA DEMANDE CORRESPONDANTE 

 Cette demande est la suite de la demande n° 15/293.211, déposée le 13 octobre 2016, qui revendique la priorité, conformément à l’article 119 (e) du 35 USC, sur la demande provisoire n° 62/240.783, déposée le 13 octobre 2015, lesquelles demandes sont spécifiquement incorporées dans le présent document, dans leur intégralité, par référence. 

CONTEXTE DE L’INVENTION 

  1. Domaine de l’invention 

La présente invention concerne la réception et l’utilisation de données biométriques, et plus particulièrement, un système et une méthode pour afficher au moins une donnée biométrique d’un utilisateur ainsi qu’une vidéo de l’utilisateur au moment où la au moins une donnée biométrique est mesurée et/ou reçue. 

  1. Description de l’art connexe 

Récemment, des dispositifs ont été développés qui sont capables de mesurer, de détecter ou d’estimer, sous une forme pratique, au moins une ou plusieurs mesures liées à des caractéristiques physiologiques, communément appelées données biométriques. Par exemple, des dispositifs ressemblant à des montres ont été développés, capables de mesurer le rythme cardiaque ou le pouls d’un individu et, en utilisant ces données avec d’autres informations (par exemple, l’âge, le poids, etc.), de calculer une résultante, telle que le total des calories brûlées par l’individu au cours d’une journée donnée. Des dispositifs similaires ont été mis au point pour mesurer, détecter ou estimer d’autres types de paramètres, tels que la pression sanguine, les habitudes de respiration, la composition de la respiration, les habitudes de sommeil et le taux d’alcoolémie,pour n’en citer que quelques-uns. Ces dispositifs sont appelés génériquement dispositifs biométriques ou dispositifs de mesure à biocapteur. 

Alors que les types de dispositifs biométriques continuent à se développer, la manière dont les données biométriques sont utilisées reste relativement statique. Par exemple, les données sur le rythme cardiaque sont généralement utilisées pour donner à un individu des informations sur son pouls et les calories brûlées. Par ailleurs, les données sur l’alcoolémie sont généralement utilisées pour donner à une personne des informations sur son taux d’alcoolémie et pour l’informer si elle peut ou non conduire un véhicule à moteur en toute sécurité ou en toute légalité. Autre exemple encore, le rythme respiratoire d’une personne (mesurable par exemple soit par le niveau sonore en décibels, soit par les variations du niveau en décibels sur un intervalle de temps) peut être surveillé par un médecin, une infirmière ou un technicien médical afin de déterminer si la personne souffre d’apnée du sommeil. 

Bien que les données biométriques soient utiles en soi, elles seraient plus informatives ou dynamiques si elles pouvaient être combinées à d’autres données (par exemple, des données vidéo, etc.), fournies (par exemple, sans fil, sur un réseau, etc.) à un dispositif à distance, et/ou consultables (par exemple, permettant d’identifier rapidement certaines conditions, comme un rythme cardiaque élevé) et/ou croisées (par exemple, en utilisant des données biométriques pour identifier une section vidéo illustrant une caractéristique spécifique, ou vice-versa). Il est donc nécessaire de disposer d’un système et d’une méthode efficaces, capables de réaliser au moins une partie, voire la totalité, des avantages susmentionnés, et capables également de fusionner les données générées sous forme automatique ou manuelle par les différents dispositifs, qui utilisent souvent des systèmes d’exploitation ou des technologies (par exemple, des plates-formes matérielles, des protocoles, des types de données, etc. 

 

 

0 0 vote
Article Rating
Subscribe
Notify of
1 Comment
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
zanderboy

Ben, no source; where does this come from? How can I disseminate?